AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Wyatt Dorvan... Le seul, l'unique...

Aller en bas 
AuteurMessage
Wyatt Dorvan

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 28/03/2011

MessageSujet: Wyatt Dorvan... Le seul, l'unique...   Jeu 7 Avr - 16:47

Nom: Dorvan
Prénom: Wyatt
Age: 354 ans
Clan: Werewolf
Vous en quelques lignes:
"Moi! En quelques lignes...
Vous plaisantez? J'avais vous n'avez entendu parlé de moi???
Bon fini la déconne et si je vous étripe tout de suite, j'aurais la paix ?
"

Vous l'aurez comprit la patience de Wyatt n'est pas une chose à tester. Chef de meute dominateur, il n'aime pas que l'on discute ses ordres. D'ailleurs qui en aurait l'idée ?
Il y a une autre chose qu'il déteste par dessus tout ; Les buveur de sang et leurs protecteurs... Il n'aura pas de repos tant qu'il ne les aura pas tous exterminé ou renvoyé en enfer. D'ailleurs il arrive tout juste en ville avec sa meute, ils viennent faire le ménage.
Fou ? Probablement... Beaucoup de choses lui font tourner la tête, sa femme, les jolies filles, l'odeur du sang de vampire, les défis... A les défis... Ne vous avisez jamais de parier avec lui surtout si vous ne voulez pas perdre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Dorvan
Admin
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 16/03/2011

MessageSujet: Re: Wyatt Dorvan... Le seul, l'unique...   Jeu 7 Avr - 17:10

Bon voici le test à faire avant ta fiche. Tu devras la rédiger dans un minimum de 10 000 mots ! Non je rigole xD Quoi que j'aimerais mais bon l'espoir fait vivre xD Donc véritablement minimum : 650 mots ^^ Une fois le test validé par mes soins, tu pourras faire ta fiche tranquilou et te faire valider ensuite complètement pour pouvoir jouer (et imposer ta terreur accessoirement xD)



Le thème du suspense : Wyatt rentre chez lui après une chasse avec Mike (tu peux décrire la chasse si tu veux) et découvre toute la porcelaine brisée sur le sol dans le hall ce qui fait bien sourire Mike même s'il ne dit rien. Les dégats ne s'arrêtant pas là on pourrait limite croire à un cambriolage. Les deux hommes finirent par s'inquiéter quand ils entendent du bruit en haut. Ils montent en vitesse et là trouve Lily en train de ruiner sa garde-robe de colère parce que Wyatt lui a ordonné de ne pas quitter la maison en attendant la chasse. Mike fait le choix de s'éclipser intelligemment. Mais comment va réagir Wyatt en voyant que tout ce bordel n'a été fait que simplement par sa femme qui a l'air en colère plus que jamais avec ce regard noir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wyatt Dorvan

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 28/03/2011

MessageSujet: Re: Wyatt Dorvan... Le seul, l'unique...   Ven 24 Juin - 12:26

La chasse avait été bonne… Comment pourrait-il en être autrement ?
Nous étions les prédateurs number-one de ces lieux. Enfin… Pour être sincère, Mike n’était que le second. Comment pouvait-il rivaliser avec ma classe ? Impossible. Tout simplement impossible.

Après une bonne dose d’adrénaline, rien de mieux que l’excitation de la course. Chaque muscle tendu à son maximum. Le cœur battant fort dans la poitrine expédiant de façon remarquable le sang en direction chaque organe qui demandait sa dose. Tel des bolides nous foncions entre les arbres, évitant de justesse un tronc, bondissant par-dessus un fossé. Épaule contre épaule, gueule à hauteur de gueule… Tous les coups étaient permis pour arriver premier.
D’ailleurs ce salop de Mike était sacrément rapide aujourd’hui. Je le soupçonnais de s’entrainer en douce…
Nous n’étions plus très loin, tout allait se jouer maintenant. Redoublant d’effort, j’arrachais une tête d’avance à mon bras droit. C’est alors que tout se précipita… Un coup d’épaule, une trajectoire qui dévie, un tronc qui vous barre la route, un bond sur le coté…

« GGRRRRRrrrrrrrr »

Putain de… La pourriture, j’étais maintenant derrière lui. Puisant dans mes ressources je bondis en avant. La gueule ouverte, je choppais alors sa queue entre mes dents… Un deuxième bond et je le percutais de pleins fouet nous envoyant rouler tout deux au sol. Telle une boule de poils nous déboulions d’entre les arbres. Puis dans un dernier effort et grâce à un troisième bond je me détachais de lui affin de prendre la tête.
Essoufflé mais victorieux je me retournais alors en sa direction.

Wyatt – « Pas très fair-play de ta pars ça mon gros. »
Mike –« C’est l’hosto qui ce fout de la cha… »

Reprenant forme humaine, je n’entendis pas la fin de sa phrase.

Wyatt –« Hargggggggg !!!! »
Tout en enfilant mon short, je crachais en direction du sol…
Wyatt –« Putain merde c’est dégueu quoi ! J’ai des poils de ta queue plein la bouche. »
Mike –« Ca t’apprendra à mordre où il me faut pas tap… »
Wyatt –« Ferme ta grande gueule de connard Mike c’est toi qui a joué la pute dans l’histoire. »
Mike –« Ouhais ! Ben sache que pour une fois que les rôles sont inversés ça fait un bien fou. » Il ponctua ça réplique d’un clin d’œil aguicheur à mon intention.
Wyatt –« T’es con mon vieux… Mais je m’en fou car j’ai encore gagné… Je suis le prédateur le plus redoutable en ce bas monde et tu n’y peu rien. »
Mike –« En parlant de prédateur le plus redoutable… Tu ferais bien de rentrer sans tarder si tu veux mon avis. »

La maison n’était qu’à quelques de pas de nous et suivant le regard de Mike, je repérais par si par là diverses objets m’appartenant…
Soupirant je pris la direction de la porte d’entrée. Toute joie résultant de cette partie de chasse c’était dissipée, un frisson dans le dos, je poussais la porte ; Découvrant ainsi le carnage. Je n’avais pas besoin de regarder Mike pour visualiser le sourire d’idiot qui devait éclairer son visage.
Cette petite furie ne se reposait donc jamais ? Qu’avais-je fais encore ?

Plus j'avançais dans la maison et plus les dégâts étaient considérable… * Je devrais peut être lui ordonner de rester dans sa chambre la prochaine fois. * Ainsi la tornade ne ravagerait pas la maison dans son ensemble…
Pour tout dire c’était même limite flippant mais je n’allais quant même pas l’avouer à voix haute ?
Des débris jonchaient de sol, vestige d’objet m’appartenant et pas seulement… Je commençais à redouter qu’elle ne soit pas seule responsable de ce désastre ; Et si on l’avait attaqué durant mon absence ? Pourrais-je me pardonner de l’avoir laisser seul sans protection à la maison ?
Un bruit à l’étage attira notre attention.
Toujours sans un mot, nous nous précipitions alors au 1er… Cela venait de la chambre, la porte était entre ouverte. Je ne sentais aucune odeur autre que celle de ma famille. Poussant la porte nous pûmes découvrir alors le spectacle qui s’offrait à nous.

Ma furie de femme, telle la reine des démons qu’elle était, trônait au milieu d’un tas de chiffon multicolore. Par la grande Louve, qu’elle était belle et sauvage. Sensuelle même… L’envie de la contrôler, de la faire mienne et de dominer une telle force de la nature occulta mes autres sens et c’est sans y prêter attention que je sentis Mike s’éclipser.
C’était un sage cet homme-loup… Plus sage que moi…
Tel un papillon de nuit, j’étais attiré par la flamme de ma sauvageonne de femme et je m’approchais d’elle quitte à me bruler les ailes.
Elle me tournait le dos mais je savais qu’elle avait conscience de ma présence. D’ailleurs elle avait redoublé d’effort en se qui concernait son carnage. Pus je me rapprochais et plus je ressentais sa colère, sa frustration et sa haine. C’était si puissant, si fort. Comme ne pas succomber devant une telle preuve de sauvagerie. Les cris déchirant de l’étoffe que l’on torture rythmaient les pulsations de mon cœur. Expédiant le sang dans le moindre de mes organes, gonflant de vie et de désir mon être tout entier.
Posant les mains sur sa taille, je la sentie frémir et sans plus attendre je déposais un baisé sur son cou dénué.

Aussi vive que la lumière, elle se retourna… Et alors que des lucioles voltaient devant mes yeux, raisonnait en moi la claque magistrale dont elle m’avait gratifié. Profitant du fait qu’elle m’ait à moitié assommée, elle se dégagea de ma prise et elle me foudroya de son regard sombre.

Alors que je massais ma joue douloureuse, un sourire prédateur et mutin étira mes lèvres.

Sans plus attendre je m’élançais, saisissant la première robe qui s’offrait à moi et la déchirant avec la même passion que ma chère petite femme avait su montrer. Prenant le relai, je ravageais la garde de robe de mon épouse. Souriant et provocateur je la défiais du regard…
Elle qui était mon âme, mon défit.
La plus fatale des femmes, Ma Lily.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Dorvan
Admin
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 16/03/2011

MessageSujet: Re: Wyatt Dorvan... Le seul, l'unique...   Ven 24 Juin - 12:36

Je valide ton test *-* !!! C'est parfait et digne de toi <3 ! Tu peux aller faire ta fiche Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wyatt Dorvan

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 28/03/2011

MessageSujet: Re: Wyatt Dorvan... Le seul, l'unique...   Ven 24 Juin - 12:39

Merci mon amour I love you Twisted Evil I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Wyatt Dorvan... Le seul, l'unique...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Wyatt Dorvan... Le seul, l'unique...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La foi comme seul et unique soutien [ouvert]
» Rp avec le travelot de service~? Par le seul, l'unique, le magnifique : Zeyros
» Argonar Dal'Shan, le seul et unique dirigeant de l'Hégémonie butarienne.
» Le seul, l'unique : Calior, le garçon démon
» Nishigori Sora - Le seul l'unique ! ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire's new Age :: Vampire New Age :: Test RP :: Tests Validés-
Sauter vers: