AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Victime de ma condition

Aller en bas 
AuteurMessage
Milie S. Williams

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Victime de ma condition   Dim 14 Aoû - 15:04


    Je marchais sur les pavés de la ville sans vraiment faire attention. Juste pensive, la main sur le ventre et un air de bonheur sur le visage j’en serais presque toute craquante pour tous les personnes inconnues que je croisais. Depuis cette nuit où Chris avait osé me touché, la chute vers l’enfer n’avait fait que commencer et pourtant aujourd’hui je le considérais comme le jour de ma délivrance. Je n’en devenais pas libre pour autant mais pourtant c’est bien ce que je ressentais pour la première fois de ma vie. Je devais faire attention où j’allais et éviter de ne pas croiser Chris. Je ne sais quelle châtiment il aurait pu me réserver d’avoir déserté ses esclaves depuis maintenant bien deux mois. Je sortais surtout dans les souterrains comme tous les loups des différentes meutes de la ville. Vivant comme une hors-la-loi et pourtant jamais plus heureuse que maintenant, je me retrouvais tous les jours à la maison pour le plus grand bonheur des deux hommes de ma vie. Jesse était bien évidemment plus rassuré de me voir m’occuper personnellement de notre fils au lieu de jouer les esclaves pour un vampire. Il n’avait pas besoin de confier notre fils à droite à gauche non plus pour quand la meute se réunissait ou quand il y avait quelques missions à droite à gauche. Et aujourd’hui ? Je marchais toujours dans cet air d’inconscience avant la main de mon fils dans la mienne qui me suivait tout joyeux. Jesse avait du s’absenter pour la meute et j’avais choisi de promener Kylian en son absence pour lui faire découvrir d’autres endroits encore. Peut-être étais-je inconsciente mais je pensais que cette zone était fréquentée que par très peu de vampires et surtout des bas étages. Après tout c’était la zone commerciale et c’était courant de voir des mères avec leurs enfants souvent demi-vampire demi-humain ou alors entièrement vampire. Kylian me montrait une fontaine où les vampires étaient représentés comme asservissant les humains. Il m’attira avec sa force de lycanthrope qui commençait à dépasser la mienne. Je n’eus d’autres choix que de suivre. Il tendit le doigt en demandant pourquoi. Comment expliquer à un enfant de trois ans ce qu’était le monde en dehors de la meute ? Kylian ne le fréquentait pas vraiment pour sa protection. Je dus tenter une explication mais il fut à mon plus grand soulagement finalement distrait par autre chose. Il m’attira alors dans un magasin de jouets. Je dus suivre encore une fois en souriant. Il finit par lâcher ma main pour courir vers un rayon de jouet. Je le surveillais sans le quitter des yeux. Je savais qu’il ne faudrait pas rester là trop longtemps. Je m’appuyais alors l’épaule contre une étagère, la main sur le ventre et les yeux rivés sur mon fils qui venait de se poser sur le sol avec un jouet pour s’amuser avec. C’est à ce moment là que je sentis un souffle dans ma nuque. Je refusais de quitter un instant des yeux Kylian et pourtant la curiosité de savoir qu’es-ce qui me soufflait dans la nuque me démangeait. Ça aurait très bien pu être un courant d’air mais comment dernier pourrait poser ses mains sur vos hanches ou frôler ses lèvres dans votre nuque ? Jesse ? Quelque chose en moi me disait que ça ne pouvait être trop beau pour être vrai :

    CHRIS « Jamais je n’aurais pensé de trouver là… »

    Mon cœur s’emballa alors que tout en moi priait pour que ce ne soit qu’une illusion. Il me fit tourner sur place, me forçant à quitter un instant Kylian des yeux, pour me plaquer contre le rayon de jouet finalement. Il huma le parfum de ma nuque un instant alors que je me retrouvais complètement à sa merci, sous la force qu’il exerçait à mes poignet. En cet instant j’avais pourtant bien plus peur pour Kylian que pour moi. Il finit par faire glisser une de ses mains de mon poignet à mon ventre pour le presser et fermer les yeux. Il appuya finalement si fort que sur le coup je ne pus m’empêcher de gémir de douleurs.

    CHRIS « Alors comme ça un chien m’a devancé… »

    C’est alors que contre toute attente, quelque chose secoua le pantalon de Chris, le faisant quitter son attention et relâchant la pression sur mon ventre. Je vis alors mon fils dévisager Chris d’un regard haineux.

    KYLIAN « Lâche ma maman !! »

    Chris se mit à rigoler sous l’air de mon fils avant de le prendre par le pull pour le soulever sous mes protestations. Il regarda un instant Kylian avec son regard carnassier. Mon cœur allait lâcher. Et pourtant contre toute attention il finit par me rendre mon fils. Je le serrais très fort dans mes bras, remerciant le ciel de me le rendre avant que Chris n’en fasse sous casse-croute. Il posa alors sa main sur ma joue.

    CHRIS « Ma proposition tient toujours Milie… »

    Je le regardais un instant surprise. Comment ça, sa proposition tenait toujours ?! Après deux mois d’absence j’avais du mal à comprendre où il voulait en venir. Et pourtant au fond de moi je savais très bien de quoi il parlait. Chris a toujours voulu que je devienne sa femme… Même après avoir découvert que non seulement j’avais déjà un fils de trois ans mais qu’en plus je portais un autre enfant du même loup ? J’allais ouvrir la bouche sans arriver à comprendre pourquoi il faisait ça…

    CHRIS « Et je tuerais ce chien qui a osé te contraindre à ça. »

    Il montrait du regard non seulement Kylian mais mon ventre. Je serrais un peu plus Kylian contre moi pour le protéger.

    MILIE « Jamais je n’ai été contrainte par lui ! C’est toi qui m’a forcé ! Toi qui a tenté de m’imposer tes désirs sans prendre en considération les miens !!! »

    CHRIS « Tu es mienne !!! Et si je veux, je peux te tuer comme ton fils et ton prochain enfant !! Ne me pousse pas à bout Milie… Tu restes mon esclave. Pourquoi refuser ? Toutes les esclaves rêveraient d’avoir ta chance… Pourquoi refuser ? As-tu peur pour ton fils ? Il n’est qu’un hybride… Je peux toujours l’accepter et en faire un être libre à part entière si tu le souhaites comme ton prochain enfant. Imagine-les… vivre dans le pouvoir et non soumis et avec une vie misérable… Je peux tout vous offrir et en échange je te demande juste ta main… ta fidélité… ton corps et ton amour… Es-ce trop demander pour toi ? »

    MILIE « J’aime déjà un autre homme ! »

    Il se mit en colère à cette phrase et me choppa par le poignet manquant de peu de faire tomber Kylian. Il put descendre de mes bras sans trop d’encombre alors que Chris oppressait de nouveau mon ventre à m’en faire pleurer de douleur. Mais il faut croire que mon fils n’était pas décidé à ce qu’on touche à sa mère. Il mordit carrément la jambe de Chris qui me lâcha pour secouer la jambe et finir par pousser violemment mon fils plus loin. Je criais son nom alors que Chris me choppa finalement le visage violemment pour m’obliger à le regarder :

    CHRIS « Je te laisse une semaine pour revenir avec ou sans ton fils. Après je peux t’assurer que tu le regretteras… »

    Il disparut alors de la même façon qu’il avait apparut. J’accourais vers Kylian pour m’agenouiller violemment et regarder l’état de mon fils. Il avait juste été sonné sans grandes blessures. Je vis alors une légère ouverture qui saignait sur son front. Je passais mon pouce à mes lèvres pour le mouiller et lui effacer le peu de sang qui était sorti. Je lui demandais si ça allait. Il fit oui de la tête sans un mot. Mon cœur s’emballa une nouvelle fois. Comment j’allais expliquer ça à son père sans qu’il ne veuille s’en prendre à Chris. Je ne voulais pas les voir se battre. Je savais au fond de moi qui gagnerait… Chris n’était pas réputé pour être courageux. Il serait capable de demander de l’aide pour tuer Jesse. Ce n’était qu’un lâche… Je relevais mon fils sans le prendre dans mes bras, sentant mon ventre me tirer violemment. Je préférais ne pas tarder dans les quartiers. Moi qui pensais que jamais Chris ne s’aventurerait là par fierté j’avais fait une erreur. Je pris alors le temps qu’il fallait mais on finit par retrouver les quartiers des loups. Je trouvais non loin la maison de la louve chez qui j’avais rendez-vous que dans une heure et où normalement Jesse devait me rejoindre pour le bébé. Je toquais. Elle m’ouvrit surprise de me voir si tôt. Je m’excusais avant de lui demander si je pouvais entrer. En voyant la légère plaie sur le front de Kylian elle me fit entrer tout de suite. Elle nous fit installer sur son canapé et s’approcha de Kylian qui n’osait ouvrir la bouche ou dire quoi que ce soit. Je me maudissais qu’il ait eu à voir ça…

    JULIE « Il lui ait arrivé quoi ? »

    MILIE « Une chute dans les escaliers, la tête la première… »

    JULIE « Je vois… Je vais regarder s’il n’a rien. »

    Je me maudissais de mentir mais je refusais que ça se sache que Chris m’avait retrouvé et que maintenant qu’il s’avait que je portais l’enfant d’un loup il devait savoir que je me retrouver dans les souterrains. Je ne voulais pas y penser pour l’instant. Elle finit par me dire qu’il n’allait rien. Elle me regarda alors avec intensité. Je ne compris pas tout de suite quand elle finit par me prendre le poignet qui me piqua. Il était bleu…

    JULIE « Milie… Que s’est-il passé… ? »

    Je détournais le regard alors que mon fils vint me sauver en me demandant de le prendre dans mes bras. Jem e penchais pour le récupérer mais l’effort me fit violemment grimacer avant de me faire mal et de me faire perdre l’équilibre. Julie m’enleva kylian des bras avant qu’il ne m’échappe. Elle le posa au sol pour m’obliger à m’asseoir. Quand elle posa sa main sur son ventre je ne peux m’empêcher de gémir douloureusement. Elle souleva mon t-shirt pour découvrir l’état de mon ventre. Elle fronça des sourcils avant de me forcer à m’allonger. Je pus voir la couleur anormale de mon ventre.

    JULIE « Et ça tu comptes l’expliquer comment à Jesse ?! La chute dans l’escalier de Kylian pouvait passer mais là je doute que tu puisses lui mentir… »

    Elle alla alors chercher de la pommade avant d’en appliquer sur ma peau, me faisant un bien fou. Elle en profitait pour vérifier si l’enfant allait bien. Elle me demanda alors de rester allonger jusqu’à l’arrivée de Jesse. Avais-je le choix ? Elle réussit pourtant en une heure à atténuer les couleurs de mon ventre et de mes poignets même s’ils étaient encore visibles. On toqua alors… Julie alla ouvrir et je vis Jesse entrer. Je me redressais aussitôt, le tissu se rabattant automatiquement avant qu’il n’ait le temps de voir quoi que ce soit. Kylian accourut très vite vers son père en ouvrant les bras. Jesse le souleva pour le prendre dans ses bras. Kylian le serra très fort alors que Jesse arrivait près de moi pour me déposer un baiser sur le front, ne captant pas encore ce qu’il s’était passé.

    KYLIAN « Papa… Kylian a protégé maman. Il était méchant ! Mais Kylian était là je te promets et plus jamais il n’embêtera maman ! »

    Jesse me regardait avec surprise. Je détournais le regard alors que Julie jugea bon un instant de nous laisser un peu d’intimité… Je finis alors par vouloir me relever complètement pour tenter de m’expliquer mais la douleur restait encore trop présente et je gémis de nouveau. Julie revint pour me forcer à rester allongée, protestant qu’elle m’avait dit de ne surtout pas bouger !!!

    JULIE « Il faudrait que tu cesses de gigoter si tu veux que ton enfant y survive ! »

    MILIE, grimaçant « Je sais… »

    Jesse ne cessait de me fixant sans comprendre. Je sentais malgré lui la colère commencer à monter. Il tenait toujours Kylian dans ses bras tout en exigeant une explication. Julie crut alors bon de soulever le haut de mon t-shirt pour lui montrer les dégâts. Une larme coula sur ma joue malgré moi.

    MILIE « Jesse ne m’en veut pas ! J’ai voulu amené Kylian au magasin de jouets. Jamais il ne s’aventurait là-bas avant ! Et… Il m’a retrouvé et… Je… Kylian a tenté de me défendre mais ce n’est qu’un enfant et… Oh pardonne-moi… »

    Je m’étais complètement effondrée de pleurs. Julie tenta de me demander d’arrêter de me mettre dans tous mes états, que ce n’était vraiment pas bon pour le bébé. Je m’en voulais tellement. Lui qui avait finit par accepter ce qu’il s’était passé entre Chris et moi. Lui qui était près à élever cet enfant même s’il était vampire. Vampire… Vu la réaction de Chris je savais au fond de moi que cet enfant venait entièrement de Jesse. Je l’avais de toute façon toujours su… Pour moi ça ne pouvait allait autrement.

    JULIE « Je peux déjà te dire Jesse que le petit bout va bien et que ton second enfant est solide comme son frère, il s’en sortira aussi. Par contre un peu de repos pour la mère, pour aider à ce que ça se passe bien. J’ai du coup pu l’examiner pendant que tu n’étais pas là et je peux t’annoncer officiellement que ce petit ou cette petite louve, se porte en très bonne santé. Vous ne devrez pas avoir trop de complications pour le reste de la grossesse mais ça reste à suivre. »

    Jesse n’eut même pas eu le temps de répondre jusque là que je tentais une seconde fois de me lever alors que cette fois ce fut Kylian qui posa sa petite main sur mon épaule pour me forcer à rester allonger :

    KYLIAN « Maman ! Le médecin a dit dodo ! »

    Ok… Même pas question de discuter, mon fils en avait décidé ainsi… Mais Jesse ?





Les deux hommes de ma vie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Victime de ma condition
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Armée d'Haïti, Bourreau ou Victime?
» Une victime de l'insecurite dont on en parle pas
» HAITI EST VICTIME D UNE CONSPIRATION
» Bourreau ou victime ? Retour sur la chute de Aristide
» Le groupe T-vice victime d'un vol à main armé à Saint Domingue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire's new Age :: Axanta :: Les Souterrains :: Les Campements-
Sauter vers: