AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un inconnu en ville, ça m'intrigue...

Aller en bas 
AuteurMessage
Alaska Levis
Admin Designer | de l'Or au bout des doigts
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 08/02/2011
Age : 26

MessageSujet: Un inconnu en ville, ça m'intrigue...   Lun 4 Juil - 0:07


Un inconnu en ville, ça m'intrigue...

    Axanta et les soirées chics. Ça va ensemble, c’est évident, tout le monde le sait, pas besoin de faire un dessin. Le luxe suit évidemment ces soirées aux thèmes variés. Les invités varient aussi selon l’organisateur. Avoir beaucoup de liens dans la haute sphère permet ainsi de faire de plus en plus de connaissance au fur et à mesure des réceptions. Comme dans les Fight-Club, ces soirées ne suivent aucunes règles spécifiques, seul l’organisateur défini ses lois.

    C’est dans le centre même d’Axanta, dans les étages les plus élevés, là se situent les plus grand de ce monde. C’est donc là que le bon sens vous dit d’aller. Ce soir, c’est East-Side ou West-Side. Chez les Miller ou les Chomsky. Car oui, c’est comme ça à Axanta, il n’y a que très rarement une seule soirée. Le choix en devient alors parfois compliqué, car il ne faut vexer aucune des deux hôtes, tout comme il faut calculer avec qui se déroulera l’événement, qui l’on va croiser, et qui il faudra éviter. D’autre fois il est contrairement facile et évident. Mais ce soir, tout s’est joué à pile ou face. On ira donc chez les Miller.

    Chez eux, aucun thème n’est imposé, à part la classe habituelle, évidemment. Robe de bal de vigueur alors ! Hum un nouveau choix à faire ! Après tout, plus de deux cent ans de soirée, ça en fait de la grande garde robe ! De quoi remplir tout un appartement ! Car oui, je ne suis pas du genre à jeter… Surtout ces belles robes de luxe !

    Pour cette soirée classe, on vote donc, après deux heures d’hésitations, pour une robe bordeaux foncé, presque noire, mais avec toujours ces reflets rougeoyants… Quelques heures de préparations plus tard, je suis en route pour the Miller floor ! Le chemin à prendre n’est pas bien compliqué, il suffit de suivre les indications installées spécialement pour les invités. On retrouve alors en chemin un certain nombre de connaissances qui vont dans la même direction. Ce qui promet déjà une bonne soirée qui durera toute la nuit !

    - Bonsoir Miss Levis !

    - Bonsoir Arthur, mais appelez moi Alaska… Au bout de cinquante ans, vous devriez le savoir…

    J’entrais alors dans le grand appartement. Je déposais au vestiaire de l’entrée ma veste qui ne me servait que d’accessoire. Ai-je encore besoin de vous rappeler que les vampires n’ont jamais froid ? Saluant les uns et les autres, je me dirigeais vers le comptoir de la sale principale, qui se trouvait être aussi celle du bal. La musique recouvrait déjà la totalité de la pièce, accompagnant le son des discutions de toutes ces personnes de la haute sphère.

    C’est rassurant de connaître tout le monde, ou presque. Lorsqu’on ne connaît pas telle ou telle personne, on les a au moins déjà croisés dans des réceptions, des réunions ou des couloirs. Enfin, il y a toujours des exceptions à la règle, et c’est ça qui m’intrigue d’autant plus…

    L’exception de la règle de ce soir était un jeun homme à l’opposé du bar. Grand, charmant et élégant. Cela m’intéresse d’autant plus… Et son petit air légèrement absent m’intriguait d’autant plus. J’aime la nouveauté, surtout quand c’est moi qui l’affronte. Le contraire ne me plait que moyennement, car avec moi, ça passe ou ça casse. Il vaut donc mieux me laisser débuter les choses. D’ailleurs, pourquoi était-il si loin. Prenant alors mon verre, je me rapprochais de là où l’inconnu se trouvait tout en saluant deux ou trois personnes. Arrivée à son niveau, je posais mon verre sur le comptoir.

    - Je ne vous ai jamais croisé par ici, vous êtes un nouveau venu ?

    J’étais plus ou moins directe, il fallait l’avouer. Mais cela ne posait que très rarement problème, et on me remerciait assez régulièrement ma franchise, ou pas… Mais dans ce cas là, cela ne terminait généralement pas très bien…



...
. On ne joue pas avec Alaska .
...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damon B. Sleeman
Admin à tête d'ange mais prince du sadisme
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 28

MessageSujet: Re: Un inconnu en ville, ça m'intrigue...   Jeu 1 Sep - 15:50




« Sweet Dreams Are Made Of This »
beetwen Alaska & Damon


musicmp3.ru
Sweet Dreams (Are Made Of This) by Emily Browning


Damon était dans le bureau de son père, debout de prêt de la fenêtre, et il n’adressait pas un regard à ce dernier qui était assis dans son fauteuil, fixant méchamment son fils comme à son habitude. C’était lui qui l’avait convoqué non, alors des deux, c’était plutôt à Damon d’être de mauvais poil. Il n’avait jamais et n’aimerait jamais les requêtes demandées par son père.

BALTHAZAR- Je veux que notre famille soit représentait à ces deux soirées tu m’entends Damon ! C’est pourquoi j’irai chez les Chomsky et toi chez les Miler. La société à besoin de voir les figures qui sont au pouvoir, et cela et d’autant plus important pour nous si nous voulons gardez notre rang.
DAMON- Vous parlez plus du votre que du mien père….

Damon n’eut pas le temps de dire quoi que ce soit d’autre qu’un rictus de douleur vint sur son visage. Son père n’ayant pas aimé ses paroles pour ne pas changer user une nouvelle de son pouvoir pour rappeler à Damon qu’il n’était pas celui qui décider. Il pouvait toujours lui faire mal, mais Damon était aussi têtue voir plus que lui, donc ce n’était pas gagné… sauf peut-être pour ce soir. Damon aimait bien les soirées, même si il n’avait jamais été chez les Miler, mais le fait d’y aller pour son père ne lui plaisait pas. Il voulait qu’il y aille ? Très bien, mais il ne promettait rien sur son comportement, il l’aurait voulu.

DAMON- je suppose qu’une tenue correcte est exigée…
BALTHAZAR- Ne me déçois pas Damon…

Quittant son père, Damon regagna son appartement, entrant puis claquant la porte. Il lui avait cédé, chose qui ne lui plaisait pas, il fallait bien l’avouer. Retirant son tee-shirt qu’il balançant dans un coin de la pièce, puis son jean dans un autre, c’est nu qu’il avança vers la salle de bain. Il ne prêta même pas attention à l’esclave qui était là, rouge comme une pivoine. Pourquoi lui aurait-il prêté de l’attention après tout, si il voulait se promenait nu dans son appartement, il en avait le droit. Et s’il voulait jouer avec elle, il l’aurait fait depuis longtemps. Elle avait de la chance, il avait été sage depuis plusieurs jours. Et si ce soir ça changeait ? Peut-être, allez savoir… Allant sous la douche, il alluma l’eau chaude et profita de cette sensation agréable sur son corps froid. Il est resta bien une demi heure… de toute façon, il s’en moquait pas mal d’arriver en retard, ce n’était pas son problème. Il finit par enfiler une chemise noire avec un pantalon habillé et la veste qui allait avec. Damon pouvait être d’une classe démoniaque parfois, mais c’était aussi ce qui faisait son charme. Certains aimaient le comparer au prince des ténèbres, peut-être à cause de son aura de terreur, mais en tout cas, il n’en avait que faire. Oh moins, ceux qui le craignaient n’iraient pas l’embêter. Quittant son appartement, il choisît alors une de ses voitures de sport pour se rendre sur le lieu de la fête. Il aimait la belle mécanique, et son garage comptait plusieurs motos et voitures de très bon gout. Optant pour un cabriolet noir avec des chevaux sous le capot, Damon prit la route comme si il n’y avait que lui. Lorsqu’il arriva au pied du grand immeuble, un serviteur vint prendre ses clefs pour aller garer la voiture. Il ne croisa même pas le regard de Damon.

DAMON- Je vous conseille d’en prendre soin…

Alors, Damon entra. Lorsqu’il eut franchi la porte de l’appartement, on l’accueilli comme l’exigeait une telle réception. Damon lui alla vers le bar. Après tout, autant boire un verre tranquille… Plusieurs personnes ici le connaissaient, de nom ou de vue, et c’était d’ailleurs peut-être pour cela qu’ils ne vinrent pas vers lui. Les propriétaires le saluèrent par contre… Autant ne pas fâcher un Sleeman. C’est alors qu’une somptueuse créature, car oui, Damon mâchait pas son vocabulaire, vint vers lui, son verre à la main. Il ne la connaissait pas, mais il n’allait pas tarder à la connaitre.

ALASKA- Je ne vous ai jamais croisé par ici, vous êtes un nouveau venu ?

Damon eut un sourire au coin des lèvres avant de tourner son regard vers elle. Elle ne savait en l’occurrence pas qui il était, et c’était ça qui était assez marrant. Ce n’était pas drôle quand tout le monde connaissait ses origines.

DAMON- Disons que je ne suis pas un habitué de ce genre de soirée… Damon, enchanté de faire vitre connaissance…

Cela fut volontaire qu’il ne donne pas son nom de famille, sinon, ce serait trop facile… La soirée n’allait peut-être pas être aussi ennuyeuse qu’il ne l’aurait cru.

DAMON- A qui ai-je l’honneur ?

Bah oui, c’était mieux au moins d’avoir son prénom. Si cela se trouve, il avait déjà entendu parler d’elle. Les vampires vivaient longtemps, voir en principe pour l’éternité, alors le fait qu’elle semble jeune ne voulait rien dire. Damon finit son verre et la personne à coté de lui fit de même. D’un signe de main, il fit servir deux nouveaux verres, un pour lui et un pour elle ; Il prit alors le sien qu’il leva.

DAMON- Un toast pour cette soirée ?




Faut pas être choquée voyons...
All I ever wanted♠️♠️Words like violence, Break the silence, Come crashing in, Into my little world, Painful to me, Pierce right through me, Can't you understand, Oh my little girl••
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un inconnu en ville, ça m'intrigue...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le plan du Centre-ville de PAP devrait être confié à des Haitiens
» Haiti : Cazal une ville , une histoire
» Pétion –Ville ; mairesse Ludie Parent ap danse kompas !
» Les bandits dictent leur loi, au centre ville les autorités abdiquent
» Catastrophe naturelle en perspective a Petion-Ville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire's new Age :: Axanta :: Les hauts quartiers :: Les Habitations-
Sauter vers: